40 ans depuis les inondations de 1982



Cela fait 40 ans que l'une des plus grandes tragédies s'est produite en Andorre. Le 7 novembre 1982, le pays a été touché par la crue du fleuve Valira, suite à un épisode de fortes pluies qui a fait monter son débit de façon inhabituelle en quelques heures. Le flot d'eau a laissé dans son sillage de nombreux dégâts dans toutes les paroisses et, malheureusement, 12 personnes ont disparu et 7 sont décédées.


À l'époque, un fort anticyclone en Europe de l'Est ralentit l'avancée d'une masse d'air chaud et très humide en provenance du sud. Le terrain montagneux a favorisé de fortes précipitations pendant plus de 30 heures, avec 150 mm de pluie enregistrées à Ransol, le niveau le plus haut jamais enregistré depuis que des études météorologiques ont été faite. De même, certains endroits des Pyrénées ont reçu plus de 600 mm de pluie en 48 heures.


Terrifiées par la situation, certaines personnes se sont réfugiées sur les toits des supermarchés. Ceux qui se trouvaient dans des appartements de quelques mètres de haut ont été secourus avec la pelle d'un bulldozer. Face aux dégâts causés par les inondations, la population andorrane s'est extraordinairement impliquée dans le retour à la normale de la Principauté, collaborant aux travaux de nettoyage et de reconstruction. Au total, les dégâts ont coûté plus de 1 000 millions de pesetas.


L'Andorre n'a pas été la seule région à subir les conséquences de l'orage, puisque le Segre a également débordé dans les zones de l'Alt Urgell, de la Basse Cerdagne et d'autres municipalités proches de la rivière.


Reportage photographique : Fèlix Peig / ANA