La Constitution d’Andorre



Ratifiée par le peuple andorran le 14 mars 1993, la constitution andorrane est un document clé dans l'histoire du pays. Cet écrit réaffirme et certifie la souveraineté de la principauté et son indépendance.


Il a été écrit par trois membres essentiels pour le micro-état. Le premier fut le Conseil General d’Andorre, qui représente le pouvoir législatif du pays. Le deuxième acteur fut une délégation de l'évêque d'Urgell. Enfin, une délégation au nom du coprince français participa à la composition.


La constitution est structurée en 9 parties qui traitent des différents aspects nécessaires pour le bon fonctionnement du pays. Ce document consolide les deux coprinces, l'évêque d'Urgell et le président de la République française, en tant que chefs d'État, bien que le pouvoir exécutif soit accordé au chef du gouvernement andorran.


La constitution entre en vigueur le jour de sa publication, le 28 avril 1993, mais c'est le 14 mai qui est devenu le jour représentatif de ce moment. C'est même l'un des 4 jours par an où les magasins sont fermés dans tout le pays.