La légende de Sant Jordi



La légende raconte qu' un dragon capable d'empoisonner l'air terrorisait les environs de la ville de Montblanc, située à Tarragone. Il dévorait les animaux et menaçait l'intégrité des habitants. Les citoyens décidèrent donc de le calmer en lui offrant une personne par jour. Après plusieurs jours, la malchance s'abattit sur la fille du roi. Alors qu'elle quittait sa maison prête à être avalée par la bête, un chevalier est apparu sur un cheval blanc, avec une armure brillante, pour la sauver. Il transperça le dragon avec son épée, libérant ainsi tout le village. Du sang du dragon jaillit un rosier avec les roses les plus rouges comme on en avait jamais vu. Le noble, qui s'appelait Sant Jordi, cueillit donc une rose et l'offrit à la princesse.


Ainsi, à l'occasion de la Sant Jordi, chaque 23 avril en Catalogne, il est de coutume que les hommes offrent une rose à leur bien-aimée, bien que tout le monde puisse recevoir cette offrande. En outre, chaque 23 avril est la journée mondiale du livre, promue par l'UNESCO depuis 1995. C'est pourquoi les livres sont aussi souvent offerts en cadeau pour célébrer l'une des traditions les plus importantes de la culture catalane.


Outre la Catalogne et l'Andorre, la légende de Sant Jordi est également célébrée dans d'autres pays européens, comme l'Angleterre, la Grèce et le Portugal. Dans la ville de Montblanc, la semaine médiévale est organisée sur deux week-ends. La ville fait revivre son passé dans les rues avec des drapeaux, des bannières majestueuses et une foule d'événements qui transportent le public au moyen Âge : ils reconstituent la légende de Sant Jordi, organisent un dîner médiéval, un marché et d'autres reconstitutions.