La marmotte



La faune et la flore d’Andorre sont très variées. Il suffit de se promener dans l’une des vallées et montagnes de la Principauté pour voir ensuite comment chaque zone présente un écosystème très diversifié. Cependant, il y a certaines espèces que nous pouvons trouver dans plus d’un espace et qui ont le cœur volé, comme les marmottes. Ces petits rongeurs au visage affable et au corps dodu nous transmettent souvent un aspect de peluche, mais nous ne pouvons pas oublier qu’ils sont des animaux sauvages et qu’ils se comportent donc comme tels.

Les marmottes sont étroitement apparentées aux écureuils, bien qu’elles soient de plus grande taille et, contrairement à leurs parents, sont d’habitude terrestres. Leur fourrure épaisse et les graisses du corps les rendent facilement adaptables au froid, ils vivent généralement autour de 15 ans, et vivent généralement dans des familles constituées par un couple et leurs petits dans des terriers qu’ils construisent eux-mêmes.


Quant à l’alimentation, ils sont herbivores. Ils se nourrissent d’herbes, de baies sauvages, de racines... Seules, elles pèsent environ 8 kilos et atteignent la maturité sexuelle à l’âge de deux ans. Ce sont des mammifères et la gestation des petits dure environ cinq mois. Or, l’accouchement est un peu plus compliqué, car il peut durer entre quatre et cinq jours. Ils passent également beaucoup de temps dans leur terrier pendant l’hibernation, qui dure généralement sept mois.

Deux traits caractéristiques des marmottes sont leur sociabilité et la grande variété de sons qu’ils utilisent pour communiquer entre eux, surtout quand ils veulent avertir d’un danger ou d’un prédateur. Leurs principaux ennemis sont le corbeau, la chouette et l’aigle royal.