Objectif : sensibiliser le public



Les préoccupations de la population sont à l’origine d’initiatives susceptibles de résoudre des problèmes de grande envergure. Dans ce cas, les véhicules nécessaires sont l’empathie, la collaboration et le respect de l’environnement. Un groupe de jeunes, fatigués de voir les ordures s’accumuler dans les montagnes d’Andorre, ont décidé d’organiser des sorties pour ratisser jusqu’au dernier mètre carré du pays. Afin de prendre soin de la nature, qui, en définitive, est notre plus grand trésor.


Aujourd’hui, grâce à internet, il est plus façile qu’avant de trouver des gens désireux de collaborer. A travers un groupe de WhatsApp, plus de 60 jeunes ont décidé de se joindre à la cause et de réserver un ou deux jours par semaine profitant d’une randonnée pour ramasser toutes les ordures qu’ils trouvent.


Les organisateurs sont Gemma Parramon, Arnau Calvet, Marta Muñoz i Alba Gomes. Ensemble, par groupe de sept personnes ils proposent divers endroits, pour se promener, faire un petit pique-nique et laisser la montagne propre. Plus tard, quand le projet sera définitif, l’intention est d’organiser des sorties de différents niveaux de difficuté afin de couvrir le plus grand territoire possible.


Moi qui aime aller faire de l’exercice en montagne, j’ai toujours pris un sac pour ramasser ce que les autres jettent. Un jour, j’ai pensé que la situation était intenable, que nous devions faire quelque chose pour arrêter la pollution de notre environnement, et j’ai décidé de demander à mes amis ce qu’ils pensaient de cette idée. La prochaine étape a été de créer Mountain Trashers", a expliqué Calvet.